Jjimdak – Poulet Braisé Coréen

By on 09 03 2012 in Recettes salées

Jjimdak – Poulet Braisé Coréen

Le week-end arrive et avec lui le temps de faire de bons repas avec des saveurs d’ailleurs. Aujourd’hui, je vous emmène en Corée.

De mes voyages autour du monde, je suis rentrée avec pleins de souvenirs gustatifs : j’ai encore le goût de certains plats, les sensations qu’ils m’ont données lorsque je les ai mangés et bien sûr, toutes les images et émotions liées qui me reviennent. Il y a des souvenirs comme ça qu’on garde précieusement car on sait qu’on ne pourra jamais les retrouver ici, en France. C’est ça l’intérêt des voyages : découvrir des choses différentes!

De mes souvenirs de Corée du Sud, où je suis restrée plus d’un mois, il y a l’inoubliable Jjimdak.

J’avais goûté ce plat à Séoul dans un restaurant aux abords de l’université Yonsei, toujours rempli de monde. Au centre des tables, un énorme plat de vermicelles coréennes, des morceaux de poulet, avec des pommes de terre, des carottes, des oignons… et des morceaux de piment!!!
La cuisine cambodgienne est parfois épicée et ma mère m’a transmis le goût du piment au point qu’un plat asiatique sans un peu de piment me paraît fade. Mais en Corée, on atteint un autre niveau, beaucoup de plats baignent dans les sauces pimentées.
Le jjimdak que j’ai mangé à l’époque a été un supplice : tellement bon, mais si pimenté.

Cependant, j’en ai gardé un si bon souvenir que je harcelais mes amies coréennes pour qu’elles m’en donnent la recette. Dans les pays asiatiques, les restaurants sont partout et si bon marché (je me souviens qu’on se disait qu’on y gagnait financièrement à sortir manger au restaurant plutôt qu’à cuisiner) que beaucoup ne savent malheureusement pas cuisiner ce genre de plat.

Si vous n’avez pas le temps de faire la sauce pour cette recette, vous pourrez la trouver comme moi dans les épiceries coréennes ainsi que les vermicelles, qui sont appelées « vermicelles chinoises » mais qui en fait ne sont pas du tout comme les vermicelles chinoises, elle sont plus épaisses.

Au final, quel bonheur que de retrouver ce plat. Il ne doit pas être aussi bon que celui du restaurant près de l’université Yonsei, mais au moins le goût m’y ramène un peu.

Vous aurez besoin :
– 2 portions de vermicelles coréennes
– 2 cuisses de poulet
– 50 cl d’eau
– 1 sachet de sauce jjimdak toute prête
– 4 pommes de terre
– 2 carottes
– 4 petits oignons

1/ Dégraisser la viande de poulet en la plongeant 2 mn dans l’eau bouillante.

2/ Dans une grande casserole, mettre la viande avec la sauce et ajouter l’eau. Porter à ébullition.

3/ Ajouter les pommes de terre, les carottes et les oignons. Baisser le feu.

4/ Lorsque les pommes de terres et les carottes sont cuites, ajoutez les vermicelles. Laisser mijoter encore 10mn.

Bon appétit!